7 Français sur 10 choisissent la pierre pour réaliser leur investissement. Si l’immobilier reste le placement préféré des Français, le contexte économique fait qu’il n’est pas toujours évident et à la portée de tous d’acquérir un bien. Il existe toutefois certaines idées pratiques pour acheter une résidence principale à moindre frais et devenir enfin propriétaire. PatrimCity partage avec vous ces quelques astuces !

#1 Opter pour un rez-de-chaussée

Saviez-vous qu’un appartement en rez-de-chaussée est de 15 à 40 % moins cher qu’un bien équivalent en étage ? S’ils souffrent parfois d’a priori, ils présentent toutefois bon nombre d’avantages, à commencer par une meilleure accessibilité, notamment pour les personnes en situation de handicap ou encore pour les familles avec poussette (surtout dans le cas où il n’y a pas d’ascenseur). Certains proposent parfois un extérieur, ce qui est fort appréciable si vous êtes en ville ! À noter qu’ils sont également intéressants économiquement parlant : les taxes, impôts ainsi que les charges de copropriétés (les frais d'escalier, ascenseur…) sont inférieurs aux biens situés en étage.

#2 Pourquoi ne pas acheter à plusieurs ?

Que ce soit en famille ou entre amis, acheter un bien à plusieurs peut se révéler être une solution judicieuse. Vous répartissez ainsi les frais et charges financières, de quoi accéder plus facilement à l’acquisition d’un bien, et de gagner bien souvent en surface. Si vous achetez en famille, cela représente une solution efficace pour constituer un patrimoine tout en simplifiant la future transmission. Lors du compromis de vente, vous devrez choisir entre deux solutions juridiques pour cet achat collectif : l’indivision (quote-part déterminée selon le capital apporté) ou la Société Civile Immobilière (parts sociales).

#3 Investir en nue-propriété

En achetant un bien en nue-propriété, vous disposez d’un bien sans toutefois avoir le droit d’en jouir. En effet, vous possédez les murs (nu-propriétaire) tandis que le locataire habite le logement (usufruitier), pendant une période de 15 ans. À l’issue de cette période, vous pouvez jouir pleinement de votre bien. L’avantage de l’acquisition en nue-propriété est que le propriétaire peut déduire du prix d’achat le montant de l’usufruit. Une économie non négligeable, d’autant que l’acquéreur n’est de plus pas soumis à la taxe foncière entre le moment de l’achat et l’accès à la pleine propriété. 

#4 La VEFA (vente en l'état futur d'achèvement) 

Acheter en VEFA, ou sur plan, offre des avantages certains. Ce type d’achat dans le neuf permet de réaliser des économies, à commencer par les frais de notaires qui sont alors compris entre 2 et 4 % du montant de l’achat, contre 7 à 8 % dans l’ancien. Selon la situation géographique du bien, vous pouvez également être exonéré de la part communale de la taxe foncière pendant 2 ans mais aussi bénéficier d’une réduction de la TVA (5,5 % au lieu de 20 %). Sans oublier que vous devenez propriétaire d’un bien neuf, il n’y a donc pas de travaux à prévoir !

#5 N’oubliez pas les dispositifs de défiscalisation ! 

Si cela n’influe pas directement sur le prix d’achat, ne négligez pas pour autant de vous renseigner sur les différents dispositifs de défiscalisation qui existent ! Neuf, ancien, meublé, résidence services… Loi Pinel, LMNP, Censi-Bouvard, Denormandie, Malraux…  Ces lois vous permettent, sous certaines conditions, de réduire de manière significative vos impôts. Pour tout savoir, consultez notre article sur les dispositifs fiscaux

Vous souhaitez devenir propriétaire ? Bénéficier de conseils avisés sur votre projet immobilier ? Contactez l’équipe de PatrimCity sans plus attendre ! Nos conseillers mettent toute leur expertise à votre service pour vous accompagner pas à pas dans votre projet de vie afin de le concrétiser sereinement !